Sermentizon-63120

logo du site
  • Sermentizon-63120
  • Sermentizon-63120
  • Sermentizon-63120
  • Sermentizon-63120
  • Sermentizon-63120
  • Sermentizon-63120
  • Sermentizon-63120
  • Sermentizon-63120
  • Sermentizon-63120
  • Sermentizon-63120
  • Sermentizon-63120
  • Sermentizon-63120
  • Sermentizon-63120
  • Sermentizon-63120
  • Sermentizon-63120
  • Sermentizon-63120
  • Sermentizon-63120

Accueil du site > Services > Ecole

Ecole

Afin de conserver ouverte son école, la commune de Sermentizon, avec les communes de Bort-l’Etang, Glaine-Montaigut et Neuville, a créé, en 1973, l’un des tous premiers regroupements pédagogiques intercommunaux (RPI), où étaient inscrits environ 180 élèves.

Les maternelles étaient basées à Bort-l’Etang, le CP et CE1 à Glaine-Montaigut, les CE2 à Neuville et les CM à Sermentizon.

Un service de ramassage scolaire était assuré dans chaque commune du RPI ainsi qu’un service de restauration dans chaque école. Une garderie était mise en place à Bort-l’Etang pour toutes les écoles du regroupement le matin et le soir.

Depuis la rentrée scolaire 2019-20, le RPI existe encore mais les enfants des quatre communes sont regoupés sur un site unique à Bort l’Etang. 

Contacts :
Ecole de Bort l’Etang : 04 73 68 46 93
 plus d’informations, cliquez ICI

  école communale

prof

L’ECOLE à SERMENTIZON DANS L’HISTOIRE

Les grandes périodes de l’histoire de l’école à Sermentizon

1850 - Création de la 1ère école communale de garçons à Sermentizon. Jusqu’en 1850, il existe des écoles paroissiales.

1876 – Ecole congréganiste sous l’impulsion du marquis René de Pierre, propriétaire du château d’Aulteribe et de Caroline Costaz.

1880-1888 – Projet Ballière pour la création d’une grande école de garçons mais qui ne verra jamais le jour – Une école communale de filles existe par ailleurs.

1890 – Création de l’école actuelle pour les garçons uniquement.

1909 – Agrandissement de l’école pour les filles ; Au total, il existe 3 classes dont une classe enfantine.
Au cours de la seconde guerre mondiale, l’arrivée d’une vingtaine de familles réfugiées et d’une dizaine d’enfants « pupille de la Nation » va grossir les effectifs de l’école.

1957 – Suppression de la classe enfantine et création de la cantine et sa suppression.
Avant 1960, il existait pour les filles une classe d’enseignement ménager et pour les garçons dans les années 1900 et avant, des cours d’enseignement agricole orientés sur la culture de la vigne.

1973 – Création du Regroupement Pédagogique Intercommunal.

Photos de classe

 

 



Site réalisé avec la solution Web-collectivités de l'ADeP basée sur SPIP